Festival Rencontre des Jonglages
Logo de la Maison des jonglages

Scène conventionnée La Courneuve

Photo en noir et blanc. Gros plan sur la grimace agressive d'un vieil homme moustachu. Regard direct et défiant. Bouche de travers.

Brutal!

mise en scène par nicanor de elia (argentine)

 
laboratoire jonglé inter-écoles

20 & 21 avril : 19h30 / Académie Fratellini
23 avril : 16h /  Académie Fratellini

20 min. / À partir de 8 ans

Avec la volonté de développer et de faire rayonner le jonglage dans l'enseignement des pratiques circassiennes, la Maison des Jonglages a imaginé un laboratoire jonglé inédit. Des étudiants jongleurs issus de l'ENACR (Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois), du Lido (Toulouse) et de l'Académie Fratellini (Plaine Saint-Denis), viendront 2 semaines à la Maison des Jonglages puis à l'Académie Fratellini afin de travailler ensemble. Unique, cette rencontre s'inscrit dans un désir d'échange entre les étudiants afin de leur apporter de nouvelles perspectives dans leur horizon professionnel.

À l'issu de ces deux semaines de laboratoire encadré par Nicanor De Elia (Le G.Bistaki, Cirque chorégraphique d'investigation), les étudiants jongleurs seront amenées à créer "Brutal !", une forme chorégraphique archaïque, où les interprètes traduisent l'amour du mouvement en exploit physique et où le jonglage sera intimement l'autre. Le tout sera brutal, sans décoration ni arabesque.

Ils présenteront "Brutal !" en première partie du spectacle "Dynamique des 3 corps" de la Cie Les Objets Volants.

Réservation

---------------------------------------------------------------

Académie fratellini

>> Réservation en ligne
 -----------------------------------------------------------------------------------

 

Sur scène : Etudiants jongleurs de l'Académie Fratellini, du Lido et de l'ENACR
Mise en scène : Nicanor De Elia

 

Biographie :
Né en 1976 en Argentine, Nicanor de Elia est artiste de cirque, chorégraphe et interprète. En 2003, il intègre le Lido en spécialité jonglage. En 2006, Nicanor et 4 autres jongleurs sortis du Lido, fondent le G. Bistaki, compagnie de cirque contemporain et commencent à jongler avec des objets inédits telles des tuiles, ou des sacs à main.