Festival Rencontre des Jonglages
Logo de la Maison des jonglages

Scène conventionnée La Courneuve

Un homme se réveil difficilement sur son matelas blanc, sous sa couette blanche, installés en pleine rue. Près d'un mobilier en bois brut.

Grand Banquet

boijeot.renauld (france)

 

Gratuit
déjeuner à partager

29 avril : 12h30 / Parvis Mécano, Hôtel de ville - La Courneuve

1 h / Tout public

Pour cette édition spéciale du festival Rencontre des Jonglages, la Maison des Jonglages et la Maison de la citoyenneté vous invitent à partager un Grand Banquet sur le parvis de Mécano, Hôtel de ville à La Courneuve.

Règle du jeu : chacun amène quelque chose à manger !

Cela sera l'occasion de prendre son repas sur les meubles de Boijeot.Renauld, puis de participer à la performance en nous aidant à transporter les meubles jusqu'à la Maison des Jonglages - Houdremont.

Le soir, vous êtes conviés à dormir sur la place !

 

 

 INFOS & RENSEIGNEMENTS
----------------------------------------------------------------

Mains d'Œuvres

>> 01 40 11 25 25

-------------------------------------------------------------------------------------

 

Biographie :

Les deux artistes œuvrent depuis 2010. Ils ont choisi de ne pas se constituer en entité appréhendable (comme une association, une compagnie, un collectif etc.) afin d’assumer en leur nom la responsabilité des actions qu’ils engagent. Ils signent leurs travaux à quatre mains, deux cerveaux et au moins deux noms propres. Issus de deux formations différentes, c’est l’addition de leurs expériences qui fixe les enjeux et fait la valeur des actions qu’ils mènent. Sébastien Renauld est architecte et artiste de rue de longue date. Laurent Boijeot est sociologue, spécialiste des déviances en milieu urbain et du graffiti en particulier. Depuis cinq ans, ils ont mené une soixantaine d’actions artistiques qui mettent en jeu l’humain, la rencontre, le dialogue et le partage, en questionnant l’espace commun, la notion de spectacle, d’émotion collective et les limites de la légalité. Leur travail prend des formes très diverses, très contextuelles, souvent intrigantes, parfois insolentes, toujours bienveillantes. Ce sont des actions totales, structurées en temps réel et toujours partagées et participatives.